Avis sur la formation https://oclock.io/

Gislaine, 35ans, femme au foyer et passionnée par l’informatique

L’informatique est ma passion, mais être passionnée ne suffit pas toujours, hélas… Et quand on est une femme au foyer de plus de trente ans qui veut devenir développeur web, un métier encore dominé par les hommes, on se heurte souvent aux : « tu n’as aucune chance », « comment feras-tu pour concilier études et vie de famille ? », « l’information/le développement web, c’est compliqué… », « auras-tu suffisamment de temps pour étudier ? »… Bref, mon entourage m’a bien fait comprendre que JE NE SURVIVRAI PAS. Et moi j’étais bien déterminer à leur montrer le contraire…

Il restait à trouver une école, un cours, une formation… quelque chose qui pouvait m’apprendre à devenir développeur web, et à approfondir ce que je savais déjà sur ce métier, en un temps raisonnable, sans trop de contraintes, et avec lequel je pouvais aussi m’occuper de mon petit bout de chou d’à peine un an. Car oui, j’ai décidé de devenir mère au foyer pour pouvoir m’occuper de mon fils. En piochant un peu sur le net, je suis tombée sur olock.io.

Un site avec une interface simple et facile à comprendre qui m’a tout de suite accrochée grâce à son slogan, mais surtout son offre de formation qui correspondait exactement à mes attentes.

J’ai naturellement « dévoré » le site comme on dévore un bon livre qu’on n’a pas envie de terminer tellement il est captivant mais qu’on termine au plus vite pour en connaître le réel dénouement. Il ne m’a pas fallu beaucoup de temps pour me décider à rejoindre O’clock. Et je n’y ai vu que des avantages, à commencer par son cours en téléprésentiel qui représentait une réelle opportunité et un grand soulagement pour mon cas. Puisque j’ai du temps mais que je ne peux pas vraiment le passer à l’extérieur, je peux dire que ce type de cours tombait bien pour moi.

Et contrairement à ce qu’on peut penser, le cours en téléprésentiel est surveillé, très cadré et suit même un horaire précis.

Il y a une discipline qui distingue réellement O’clock et me rappelle le sérieux de ma formation. Quant aux éventuelles difficultés liées au genre, à une époque où la plupart des gens croient à tort que le développement web est une affaire d’hommes, je peux dire que je n’en ai pas beaucoup rencontré. Il s’agissait surtout pour moi de m’habituer au rythme au début, étant donné que je n’ai pas étudié depuis bien longtemps. Une fois dans le bain, O’clock a réellement fait de moi un développeur web dans le délai qu’il s’est fixé : cinq mois.

Sans sortir de chez moi, sans payer trop cher non plus puisque je trouve les frais de cours plutôt raisonnables, j’ai appris en cinq mois ce que l’on apprend en deux ans dans une école d’informatique, sur le développement web.

Les formateurs m’ont été d’une aide précieuse et je tiens d’ailleurs à leur en remercier. Les trois premiers mois de formation ont été une réelle découverte et un enrichissement pour moi et m’ont orientée vers la spécialisation que je n’arrivais pas à identifier auparavant : JavaScript.

Merci O’clock !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *